DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Forte mobilisation contre « l’Ayraultport »


France

Forte mobilisation contre « l’Ayraultport »

Des milliers de personnes se sont rassemblées samedi 17 novembre sur le site de Notre-Dame-des-Landes en Loire-Atlantique pour manifester contre le projet de construction du nouvel aéroport nantais. La manifestation a mobilisé 40 000 personnes selon les organisateurs, 13 500 selon la préfecture de Loire-Atlantique.

Le cortège, long de 5 kilomètres et composé de manifestants de tous âges, s’est dirigé vers la « Zad », « Zone d’aménagement différé » dédiée à la construction de l’aéroport et rebaptisée par ses opposants « Zone à défendre ».

Des personnalités politiques comme Pascal Durand, Olivier Besancenot et Jean-Luc Mélenchon ont rejoint le mouvement. Ce dernier a estimé que François Hollande et Jean-Marc Ayrault commettaient « une lourde erreur » en cherchant à imposer le projet du futur aéroport de Nantes.

Les élus socialistes locaux ont eux fait savoir dans un communiqué qu’ils ne se laisseraient pas « dicter leur destin par des leaders nationaux. Nous ne laisserons pas des Bové, Joly ou Mélenchon mettre en cause le développement de ce territoire ».

Le projet a été la cible de nombreuses protestations depuis plus de 10 ans. La vocation première du nouvel aéroport du « Grand Ouest » est d’augmenter la capacité d’accueil de l’actuel Nantes Atlantique, qui arrivera bientôt à saturation, et de dynamiser par la même occasion les économies régionales en leur offrant une ouverture à l’international.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes, a reçu vendredi l’appui du président François Hollande, qui s’est prononcé publiquement pour la construction de l’aéroport, destiné à remplacer celui de Nantes à partir de 2017.

Prochain article

monde

Egypte: collision meurtrière entre un train et un bus