DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Paris va accueillir un "ambassadeur" issu de l'opposition syrienne

Vous lisez:

Paris va accueillir un "ambassadeur" issu de l'opposition syrienne

Taille du texte Aa Aa

La France va encore plus loin dans son soutien à l’opposition syrienne. Le président français a annoncé ce samedi qu’un ambassadeur de la nouvelle coalition des opposants syriens serait accueilli à Paris. François Hollande s’est entretenu avec le chef de cette coalition, Ahmad Moaz al-Khatib qui a désigné Monzir Makhous comme ambassadeur. Ce dernier appartient à la communauté alaouite. Une preuve que la nouvelle coalition veut représenter “toutes les composantes” de la Syrie.
François Hollande souhaite que d’autres pays européens suivent son exemple. “J’ai demandé au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, dès lundi à la réunion de l’ensemble des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, de poursuivre notre travail de conviction pour que la reconnaissance que la France a déjà faite puisse être prolongée par d’autres déclarations venant de pays européens et même de l’Union”.

La France a été le premier pays occidental à reconnaître la Coalition comme “seule” représentante du peuple syrien.

“Nous allons travailler ensemble, a déclaré Ahmad Moaz al-Khatib. Nous allons travailler avec tous ceux qui veulent nous aider à faire régner la justice. Nous allons travailler avec la France. Et je le dis en toute honnêteté, il n’y a pas eu d’accord, il n’y a pas eu de décision prise secrètement. Le peuple syrien décidera librement de ses institutions démocratiques”.

La nouvelle coalition a affirmé vouloir former rapidement un gouvernement de technocrates qui représenterait “toutes les composantes” de la société syrienne, y compris donc des chrétiens et des alaouites.

Ave AFP