DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Branle-bas de combat pour obtenir une trêve entre le Hamas et Israël


Israël

Branle-bas de combat pour obtenir une trêve entre le Hamas et Israël

Israël souligne qu’il facilite l’entrée dans la bande de Gaza d’une centaine de camions chargés de nourriture et de médicaments, malgré les 800 roquettes et missiles tirés vers son territoire.

L’Etat hébreu a reçu une nouvelle fois le soutien des Etats-Unis. En Thaïlande, où il a entamé sa tournée en Asie, le président américain, a estimé ce dimanche que les roquettes en direction d’Israël avaient précipité la crise à Gaza. “Il n’y a aucun pays sur terre qui ne tolèrerait que des missiles tirés hors de ses frontières s’abattent sur ses citoyens, a déclaré Barack Obama.

Alors que des rumeurs sur un possible cessez-le-feu dans les prochains jours se multipliaient, le Premier ministre israélien a avertit que l’armée de son pays était prête à étendre significativement ses opérations, en allusion à une offensive terrestre.

Face à l’escalade, le secrétaire général de l’Onu doit se rendre ce lundi en Egypte, pays médiateur. Et le chef de la Ligue arabe conduira une délégation mardi à Gaza en signe de solidarité.
De son côté, le ministre français des Affaires étrangères est arrivé ce dimanche dans la région pour proposer l’aide de la France en vue d’une trêve.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Jour J pour l'UMP en France: les adhérents désignent leur chef