DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bataille pour les fonds européens au prochain sommet

Vous lisez:

Bataille pour les fonds européens au prochain sommet

Taille du texte Aa Aa

Les régions les plus pauvres d’Europe, qui bénéficient des fonds de cohésion, pourraient être les principales victimes du sommet européen de jeudi et vendredi de cette semaine. La proposition actuellement sur la table prévoit de réduire de 30 milliards d’Euros le budget consacré à leur développement.

Les “Amis de la cohésion”, les 15 Etats membres principaux bénéficiaires des fonds européens, dont le Portugal et la Pologne, ont décidé de monter au créneau. Donald Tusk, le Premier ministre polonais, a rappelé, la semaine dernière à Bruxelles, l’importance de cet argent: “Mieux dépenser ne correspond pas à des coupes drastiques. Nous sommes favorables à des coupes dans le budget européen, mais des coupes équilibrées. On doit réduire les montants alloués à l’ensemble des politiques de l’UE. La politique de cohésion est en effet capitale en ces temps de crise.”

Les régions les plus défavorisées de l’UE perçoivent environ 80% des fonds de la politique régionale. L’Espagne, par exemple, a bénéficié de ces fonds européens pour la construction de son train à grande vitesse. Avec la réduction envisagée elle pourrait perdre jusqu‘à 30% des aides européennes, ce qui inquiète Iñigo Méndez de Vigo, le ministre espagnol des Affaires européennes: “Nous voulons un accord. Mais on ne veut pas un mauvais accord. Et donc si on ne parvient pas à un bon accord, nous préférons ne pas avoir d’accord du tout”.

Margherita Sforza, la correspondante d’euronews à Bruxelles explique que les 27 sont d’accord pour faire des économies. Mais qui doit payer ? Les régions les plus riches comme le souhaitent les Amis de la cohésion ? Les discussions s’annoncent tendues lors du sommet européen cette semaine.