DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Birmanie: Obama apporte son soutien à Aung San Suu Kyi et encourage les réformes


Birmanie

Birmanie: Obama apporte son soutien à Aung San Suu Kyi et encourage les réformes

Rencontre historique de deux prix Nobel de la paix : Barack Obama et Aung San Suu Kyi. Les deux personnalités s‘étaient déjà vues en septembre dernier à la Maison Blanche, à Washington. Cette fois, le tête-à-tête a eu lieu à Rangoun, au domicile de la célèbre opposante birmane, là même où elle a passé une grande partie de ces dernières années, étant assignée à résidence par la junte.

A présent, la junte est dissoute. Les autorités ont engagé des réformes politiques. Mais Aung San Suu Kyi, aujourd’hui députée au Parlement, se veut prudente. “Le moment le plus difficile dans une transition, dit-elle, c’est quand on pense que le succès est en vue. Nous devons alors faire très attention de ne pas être trompés par le mirage du succès et veiller à avancer vers un succès véritable pour notre population et pour l’amitié de nos deux pays”.

Barack Obama a réaffirmé son soutien à l’ouverture politique et économique de la Birmanie. “Notre objectif, a-t-il indiqué, est de soutenir le processus de démocratisation. Cela passe par la mise en place d’institutions crédibles, l’instauration d’un Etat de droit, la fin des conflits ethniques et l’assurance que la population dispose d’un meilleur accès à l‘éducation, la santé et aux opportunités économiques”.

Ce message, Barack Obama l’a transmis au président birman, l’ancien général Thein Sein, qu’il a rencontré à son arrivée à Rangoun.

Signe de l’assouplissement du régime, des dizaines de prisonniers politiques ont été libérés ce lundi, en marge de la visite du président américain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Rencontre historique entre le président américain et la leader de l'opposition birmane