DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tension entre Rwanda et RDC au Nord-Kivu


Congo

Tension entre Rwanda et RDC au Nord-Kivu

Les réfugiés congolais paniquent sur fond d’affrontements entre les rebelles du M23 et les soldats du gouvernement de la République démocratique du Congo à Goma.

Le pouvoir central refuse de négocier avec les insurgés. Kinshasa accuse le Rwanda voisin d‘être à l’origine du soulèvement. L’armée congolaise aurait d’ailleurs procédé à des tirs au-delà de ses frontières.

La présence de l’une des plus importantes missions de paix des Nations unies dans ce secteur ne parvient pas à sécuriser la région.

Les rebelles ont pris position hier à l’extérieur de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu.

“Notre objectif était de venir ici pour défendre notre cause. Nous n’avons pas l’intention d’entrer dans Goma, mais si l’armée congolaise nous attaque, nous y entrerons” souligne un commandant du M23 Innocent Kayina.

Les insurgés exigent l’ouverture immédiate de négociations directes avec le gouvernement ainsi que la démilitarisation totale de l’aéroport et de la ville de Goma. De son côté Paris demande à l’ONU une résolution condamnant les rebelles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le mystérieux kidnapping du comptable de Berlusconi