DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Budget de l'UE : des négociations tendues

Vous lisez:

Budget de l'UE : des négociations tendues

Taille du texte Aa Aa

Les négociations sur le budget de l’Union européenne s’annoncent difficiles. En ces temps de crise, les caisses des Etats sont vides. Et les 27 ont chacun des intérêts nationaux très différents.
Pour relancer la croissance en Europe, la Commission européenne a proposé d’augmenter le prochain budget de plus de 50 milliards d’Euros.
Mais plusieurs pays européens, le Royaume-Uni en tête, s’y opposent catégoriquement. Le Président du Conseil européen a donc refait une proposition, avec un budget de 985 milliards d’Euros pour la période 2014-2020 …

“Herman van Rompuy a essayé d’aller dans le sens de ce que souhaitent l’Allemagne, la Suède, les Pays-Bas, la Finlande, explique Fabian Zuleeg, expert au Centre des politiques européennes, un groupe de réflexion basé à Bruxelles. Mais ces pays veulent aller encore plus loin donc je ne pense pas qu’il y aura un accord sur cette proposition”.

Le premier ministre britannique, David Cameron, a annoncé qu’il n’hésiterait pas à utiliser son droit de veto si ses demandes n‘étaient pas satisfaites…

“Il (David Cameron) sait qu’il doit demander des coupes drastiques, poursuit Fabian Zuleeg. S’il n’obtient pas ces coupes, il n’y aura pas de compromis au Parlement britannique. Au final, le Royaume-Uni a plutôt intérêt à ce qu’on n’ait pas d’accord plutôt qu’un mauvais accord”.

Sans accord, les 27 devraient établir chaque année un nouveau budget, un budget qui au final couteraît plus cher aux Britanniques…