DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Conflit isaélo-palestinien: les diplomates s'activent pour un cessez-le-feu

Vous lisez:

Conflit isaélo-palestinien: les diplomates s'activent pour un cessez-le-feu

Taille du texte Aa Aa

Sur le plan diplomatique, les initiatives se multiplient pour éviter une aggravation du conflit. Le Secrétaire général de l’ONU se trouve actuellement au Caire en Egypte. Ban Ki-moon s’est dit inquiet de la situation et il s’est efforcé de dissuader Israël de lancer une offensive terrestre. “Je suis ici pour appeler personnellement à la fin des violences, a-t-il affirmé. Je tiens à apporter ma contribution aux efforts déployés pour obtenir un cessez-le-feu”.

Par ailleurs, le président américain a envoyé sa Secrétaire d’Etat, dans la région. Hillary Clinton sera ainsi dans les prochaines heures entre Jérusalem, Ramallah et le Caire.

Autre initiative, celle de la Russie qui envisage de proposer une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU, une résolution en faveur d’un cessez-le-feu immédiat. Mais cette initiative se heurtera au véto des Etats-Unis. L’ambassadeur russe à l’ONU, Vitaly Churkin, le sait, même s’il prend la peine de ne pas citer Washington. “Certains, dit-il, ne sont pas prêt à se joindre au Conseil de sécurité prétextant que cela pourrait contrecarrer les efforts actuellement déployés par l’Egypte.

Les dirigeants de l’Union européenne se sont également prononcés pour une fin immédiate des hostilités. Ces manifestants à Bruxelles réclament d’ailleurs une prise de position plus franche en faveur des Palestiniens et pour la reconnaissance d’un Etat palestinien à l’ONU.