DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Jean-François Copé, nouveau président de l'UMP


France

Jean-François Copé, nouveau président de l'UMP

Le nouveau patron de la droite française devance son rival, François Fillon, de 98 voix seulement. Il obtient donc 50.03 % des suffrages quand son adversaire recueille 49.97% des voix. L’ancien Premier ministre était pourtant le grand favori pour le poste. S’il ne conteste pas le résultat final, il dit “déplorer une fracture politique et morale” au sein du parti d’opposition.

Durant près de 24 heures, les deux camps avaient chacun revendiqué la victoire. Cela s’explique par les situations confuses dans certains bureaux de vote, dans le département des Alpes maritimes notamment, qui auraient été le théâtre d’irrégularités.
A peine élu, Jean François Copé doit désormais rassembler. L’union ayant laissé place à la division.

Le parti de droite sort, en effet, affaibli de ce scrutin. Deux courants s’opposent avec d’un côté, les modérés et de l’autre, les partisans de la droite décomplexée. Cela pourrait faire le jeu des autres partis, à commencer par le Front national, le parti d’extrême-droite.

Prochain article

monde

Pays-Bas : Saint Nicolas est-il un esclavagiste qui s'ignore ?