DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Moody's dégrade à son tour la note AAA de la dette française


France

Moody's dégrade à son tour la note AAA de la dette française

La décision de l’agence de notation Moody’s d’abaisser d’un cran la note “triple A” de la dette française a au moins eu un effet, majeur : celui d’accroître la pression sur le gouvernement Ayrault pour qu’il poursuivre l’assainissement budgétaire et les réformes structurelles.
Cette dégradation ne surprend guère car elle intervient après une mise en pespective négative de la note française par Moody’s et 9 mois après la dégradation du triple A français par Standard & Poor’s l’autre grande agence de notation.
“Ce changement de notation ne remet en cause ni les fondamentaux économiques de notre pays, ni les réformes engagées par le gouvernement, ni la qualité de notre signature, a affirmé dans la matinée Pierre Moscovici, le ministre français de l’Economie et des Finances.”
Le ministre de l‘économie se veut rassurant au contraire de certains analystes.
“Clairement cette dégradation est logique et méritée. Ce qui est néammoins très important, c’est les perspectives négatives. Ce qui veut dire que cette dégradation ne fait que commencer, explique Marc Touati, président de l’ACDEFI. C’est là qu’est la mauvaise nouvelle. Deuxième mauvaise nouvelle, c’est que malheureusement ça intervient juste après les annonces tonitruantes du gouvernement selon lesquelles tout va bien en France etc…Donc ça veut bien dire que finalement ces annonces ne sont pas crédibles”.
La décision de Moody’s n’a eu qu’un impact limité sur les marchés obligataires. Le taux d’emprunt de la dette française ne variait guère mardi quelques heures après la décision : juste quelques points de base en plus pour le taux d’emprunt à 10 ans.

“La dégradation de la note de la France par Moody’s, comme celle de Standard & Poor’s, était attendue, conclut Giovanni Magi le correspondant permanent de Euronews à Paris. Mais cette décision représente toutefois un nouvel obstacle majeur sur le chemin de la consolidation des finances publiques”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Emmys consacrent les séries télés sud-américaines et Braquo