DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU réclame des sanctions après la prise de contrôle de Goma

Vous lisez:

L'ONU réclame des sanctions après la prise de contrôle de Goma

Taille du texte Aa Aa

Ce mardi, des combattants du M23 ont pris le contrôle de la capitale régionale du Nord-Kivu, située dans l’Est de la République démocratique du Congo. C’est la première fois que la ville passe aux mains des rebelles depuis 1998. Impuissantes, les forces de l’ONU n’ont pu qu’assister aux combats, la faute à un mandat des Nations unies qui les empêche d’agir.

La France, par la voix de son ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, réclame une révision du mandat. L’objectif est jouer un rôle de médiateur dans la ville de Goma sans toutefois prendre part aux combats.

Le Conseil de sécurité réclame aussi des sanctions à l‘égard de deux chefs rebelles et fait part de ses soupçons quant au rôle joué par le Rwanda voisin dans cette rébellion. De son côté, le gouvernement de Kigali réfute tout soutien aux rebelles du M23.