DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une nouvelle Egypte conforte son rôle de médiateur


Egypte

Une nouvelle Egypte conforte son rôle de médiateur

L’Egypte de l’après Moubarak conforte son rôle clé au Proche Orient en annonçant la trêve. Un rôle d’autant plus important que le Président Morsi est issu des frères musulmans, le terreau des islamistes palestiniens du Hamas.
 
Félicité par Washington, Le Caire ne compte pas en rester là comme le souligne le chef de sa diplomatie, Mohammed Kamel Amr : “L’Egypte maintiendra ses efforts pour parvenir à ses principaux objectifs qui sont de mettre un terme à la situation actuelle qui est la division des Palestiniens, pour obtenir une réconciliation entre peuples palestiniens.”
 
L’Egypte veut rapprocher le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, et le Fatah, mouvement historique de l’Autorité palestinienne. La secrétaire d’Etat américaine souhaite, elle, parvenir à une solution durable “pour la stabilité de la région, et pour défendre la sécurité, la dignité, et les aspirations légitimes des Palestiniens comme des Israéliens”.
 
Washington remercie l’Etat hébreu d’avoir donné une chance à la trêve, tout en promettant un financement supplémentaire du système anti-missile israélien.

Prochain article

monde

Manifestation d'étudiants britanniques contre les frais universitaires