DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Calme et propagande à Gaza


Gaza

Calme et propagande à Gaza

Le calme et le soulagement ont remplacé les tirs de roquette et l’angoisse due aux raids israéliens dans la bande de Gaza. Ce jeudi, au lendemain de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu entre le Hamas et Israël, la trêve était respectée.
Mais la colère et le deuil, après une semaine de confrontation armée qui a fait plus de 150 morts côté palestinien sont bien présents.
D’après un économiste local, les dommages s‘élèveraient à 194 millions d’euros dans la bande de Gaza.
“Dieu merci, nous nous sentons en sécurité maintenant et la vie revient à la normale, souligne Omar Al-Helo, un résident de Gaza. Les gens vont vivre de façon plus confortable et on espère que le Hamas sera capable de trouver une solution pour tout, surtout pour les points de passage frontaliers.” “Nous avons perdu notre terre et nous voulons la récupérer, ajoute un autre Palestinien. Nous avons élu le Hamas et choisi la résistance face à Israël afin de récupérer nos droits”.
Le Hamas a fait de ce 22 novembre un jour férié dédié “à la victoire de la résistance” alors que nombre de Palestiniens sont soulagés de ne plus être menacés par les frappes israéliennes.

Avec AFP et Reuters

Gaza/Israël: une semaine de conflit en images

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

En République Démocratique du Congo, les rebelles du M23 poursuivent leur avancée