DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Qui peut sauver le soldat "UMP"?


France

Qui peut sauver le soldat "UMP"?

Le vaudeville politique continue pour le parti d’opposition français. Jean-François Copé est officiellement élu président depuis lundi mais François Fillon lui conteste le victoire. Pour l’ancien Premier ministre, des territoires d’outre-mer, dont la Nouvelle-Calédonie, n’auraient pas été pris en compte dans le décompte final. Résultat, le député de Paris obtiendrait 26 voix d’avance sur son rival.

Mais dans ce contexte de crise, François Fillon dit renoncer à la présidence et appelle Alain Juppé, fondateur et figure historique de l’UMP à briguer provisoirement le poste de leader de la droite.

Jean-François Copé refuse catégoriquement. Cependant, les partisans de François Fillon menacent de quitter le parti si le député-maire de Meaux reste en place.
D’un côte, les fillonistes, de centre-droit et modérés. De l’autre, les copéistes, plus à droite et conservateurs. Deux visions d’une droite française en 2012 qui pourrait bien éclater si aucune solution n’est trouvée rapidement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cessez-le-feu : "Israël s'est plié à nos conditions" (Hamas)