DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Voler en toute securité

Vous lisez:

Voler en toute securité

Taille du texte Aa Aa

Andy Cowen, Responsable Sécurité de l’aéroport d’Heathrow : “Le système TASS est un nouveau système, c’est une nouvelle manière de recueuillir de l’information, des flux de données, venant de systèmes existants dans les aéroports et de les regrouper dans un seul endroit.”

A l’aéroport d’Heathrow, un nouveau regard est en train d‘être porté sur la manière d’analyser les informations sécuritaires…

Le système Tass regroupe des sources disparates d’information offrant aux experts de la sécurité une seule interface permettant une vue d’ensemble en un coup d’oeil.

Gideon Hazzani, directeur de New Business Technologies : “Ce que nous voyons ici c’est le MMI, l’interface homme-machine, du système. L’idée est que toute l’information qui sera analysée, sera affichée ici.”

Le gérant de l’aéroport programme le système pour qu’il crée des connections entre les différentes sources d’informations et détecte ainsi les menaces potentielles extrèmement rapidement.

Gideon Hazzani, directeur de New Business Technologies : “Si une menace est en train d’apparaitre, l’alerte sera affichée ici en temps réel. Par exemple ici on voit différentes alertes, la couleur représente les niveaux du risque couru, le rouge est un haut niveau de risque, et les autres écrans peuvent afficher d’autres informations du système, par exemple il y a une modélisation en 3D : tout le terminal, à l’intérieur et à l’extérieur, est modélisé grace à la technologie d’un de nos partenaires.”

Rien n‘échappe aux capteurs test du système TASS
Des cargos aux parkings de voiture, tout est sous contrôle.

Gideon Hazzani, directeur de New Business Technologies :
“Nous recueuillons aussi des informations sur la localisation de tous les véhicules, même ceux des passagers, de manière anonyme, mais nous pouvons voir le flot de passager à l’intérieur du terminal. Nous pouvons aussi localiser les avions.”

Le système, développé dans le cadre d’un projet de recherche européen, est concu pour venir en complément des systèmes de sécurite existant déjà dans les aéroports.

Andy Cowen, Responsable Sécurité de l’aéroport d’Heathrow :” N’importe quel grand aéroport pourrait bénéficier d’un tel système. Il peut délivrer des informations à un seul usager ou peut, s’il en est besoin, créer des synergies entre de multiples systèmes.
Il peut aussi potentiellement abaisser les coûts de main d’oeuvre en réduisant les ressources humaines nécessaires pour opérer et contrôler tout ces systèmes au quotidien.”