DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine: Une "maison clou" en signe de résistance

Vous lisez:

Chine: Une "maison clou" en signe de résistance

Taille du texte Aa Aa

“Maison clou”, c’est ainsi que sont appelées en Chine les demeures habitées par des résistants aux expropriations. Dans la province orientale du Zhejiang, un couple de sexagénaires résiste avec obstination depuis quatre ans. Il refuse de quitter son appartement promis à la démolition et continue à vivre dans cet immeuble partiellement détruit qui se dresse désormais au milieu d’une autoroute.

“Je veux juste qu’ils nous donnent une autre maison. Ils peuvent construire, ailleurs, une maison de la même taille que la nôtre et décorée de la même façon. C’est tout ce que je demande”, explique le sexagénaire Luo Baogen.

En 2007, une histoire similaire avait connu une large couverture médiatique. Un couple avait refusé de quitter son logement. Les promoteurs avaient creusé un trou d’une dizaine de mètres tout autour de la maison en coupant l’eau et l’accès. Le conflit avait duré deux ans avant que l’affaire se règle à l’amiable.