DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : l'opposition dénonce une dérive dictatoriale du président Morsi


Egypte

Egypte : l'opposition dénonce une dérive dictatoriale du président Morsi

Pour les opposants au président égyptien, c’est une évidence, Mohamed Morsi fait preuve à son tour d’une dérive dictatoriale. Les émeutes se poursuivent ce samedi près de la place Tahrir au centre du Caire. La police tente de disperser les manifestants, des jeunes en majorité, à coup de gaz lacrymogènes.

“Nous sommes ici car les objectifs de la révolution n’ont pas été atteints, proteste une manifestante. Ils ont signé notre arrêt de mort sur la place Tahrir, alors nous sommes prêts à mourir”.
C’est le renforcement des pouvoirs du président égyptien qui a allumé la mèche. Mohamed Morsi a privé la justice d’examiner des appels contre ses décrets. “Nous avons trois revendications, dit un jeune homme, que le ménage soit fait au ministère de l’Intérieur, que le Premier ministre soit limogé, et que la commission qui rédige la Constitution soit dissoute”. Le président égyptien promet que ses prérogatives exceptionnelles cesseront dès qu’une nouvelle Constitution sera adoptée, mais le processus risque d‘être long, et l’opposition n’y croit guère.

Prochain article

monde

Sierra Leone : le président sortant, réélu, doit relever de nombreux défis