DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : les juges s'apprêtent à rejoindre la contestation


Egypte

Egypte : les juges s'apprêtent à rejoindre la contestation

L‘épreuve de force persiste entre le pouvoir islamiste et l’opposition en Egypte. Dans les rues du Caire, l’odeur du gaz lacrymogène ne se dissipe pas, et à l’intérieur des tribunaux du pays, les juges se préparent à la grève, qui est déjà en vigueur à Alexandrie. Les magistrats exigent du président qu’il annule ses pouvoirs élargis.

Mohamed ElBaradei, qui pourrait bientôt coordonner les mouvements d’opposition, qualifie le chef de l’Etat de “pharaon”. “Nous voulons être en mesure d’obtenir une Constitution démocratique qui garantisse nos droits, nos libertés, un équilibre du pouvoir, déclare-t-il. Nous voulons un gouvernement de salut national”. Sur la place Tahrir au Caire, l’opposition campe sur ses positions. Elle appelle à un grand rassemblement contre le président Morsi mardi. Le même jour, les Frères musulmans veulent organiser une contre-manifestation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Catalogne : élections régionales à forte couleur nationaliste