DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Expulsions et chômage s'invitent au débat sur la Catalogne


Espagne

Expulsions et chômage s'invitent au débat sur la Catalogne

Les dirigeants politiques catalans ont tous participé ces dernières semaines au débat public sur l’indépendance de la Catalogne, et les questions
par exemple des expulsions de propriétaires insolvables, ou du chômage.

Ada Colau est présidente de l’Association des personnes touchées par l’hypothèque :
“Cela fait près de quatre ans que les gouvernements espagnol et catalan ne font rien d’autre que travailler pour le sauvetage des institutions financières. Même si c’est en retard, on doit réagir d’urgence.”

L’autre gros dossier, c’est le chômage, avec un taux qui a atteint 52,3% en Espagne.

Mireia Donés est la chef de la coopération internationale de l’Avalot, l’organisation de jeunesse de l’Union générale des travailleurs (UGT) en Catalogne.
“Personnellement, je crois qu’avec une Catalogne plus libre et indépendante, nous n’aurions plus d’excuses pour rejeter sans cesse la faute sur le gouvernement du Parti Populaire, qui manque de politiques pour l’emploi, qui ne créée plus d’emploi”.

Notre envoyé spécial à Barcelone, Paco Fuentes :
“Les Catalans décident de leur avenir dans les urnes en plein débat sur ​​l’indépendance. Mais avec les politiques d’austérité appliquées rigoureusement en Catalogne, cette journée est aussi la journée du mécontentement.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Catalans votent en masse pour choisir le devenir de leur région