DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Conférence de Doha sur le climat : vers la fin du protocole de Kyoto?


Qatar

Conférence de Doha sur le climat : vers la fin du protocole de Kyoto?

La 18ème conférence des Nations Unies sur le changement climatique, qui s’est ouverte ce lundi à Doha au Qatar, pourrait bien aboutir à un échec. L’enjeu est de prolonger le protocole de Kyoto qui expire à la fin de l’année, mais les préoccupations économiques des États risquent d’empêcher la signature d’un accord. La Russie, le Japon et le Canada ont déjà prévenu qu’ils n’accepteraient pas de nouvelles réductions des émissions de gaz à effet de serre.

Dans ce contexte, la présidente sortante de la conférence, la Sud-africaine Maite Nkoana-Mashabane, a souhaité adresser un message d’espoir : “J’espère que les différentes parties accepteront de prendre des décisions courageuses qui permettront de faire passer la lutte contre le réchauffement climatique à une autre étape”, a-t-elle notamment déclaré.

L’an passé à Durban, les pays s‘étaient mis d’accord pour signer un nouveau traité à l’horizon 2015, mais si Kyoto n’est pas prolongé, il n’existera d’ici là plus aucune aucune contrainte légale de réduction des émissions de CO2 dans le monde. Pendant ce temps, les signes alarmants du changement climatique se multiplient, notamment dans l’Arctique où la superficie de la calotte glaciaire n’a jamais été aussi faible.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Australie présente ses excuses aux victimes de violences dans l'armée