DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des producteurs aspergent de lait le Parlement européen

Vous lisez:

Des producteurs aspergent de lait le Parlement européen

Taille du texte Aa Aa

C’est bien du lait qui est aspergé sur les façades toutes neuves du Parlement européen…
Une façon pour les producteurs laitiers d’une dizaine de pays européens de dire que les institutions européennes sont tout sauf une vache à lait… Bien plus un coupe-tête, qui ne fait rien pour empêcher leur lait de se vendre à perte.

“Nous ne pouvons pas vivre en dessous de 40 centimes par litre… Tout coûte de plus en plus cher : les coûts de fonctionnement et le fourrage pour les bêtes…”

“Nous sommes contre l’ancien système des quotas, explique ce petit producteur, nous voulons de nouvelles règles pour garantir un prix juste pour le lait, aujourd’hui nous en sommes en pleine faillite.”

Une faillite qui s’explique : un litre de lait est acheté 27 centimes avec des coûts de productions estimés à 40 centimes…
Les producteurs restent sur place mardi, tentant de limiter les dégâts d’une prochaine réduction de la PAC.

José Bové, Europe écologie : “Si la réforme de la PAC n’apporte pas de solutions concrètes à ce sujet, demain il n’y aura plus que la moitié des paysans qui sont ici aujourd’hui. Donc c’est très clairement aujourd’hui un coup de semonce que donnent les paysans pour dire “on veut encore être là demain, on veut vivre de notre travail”.”

Natalia Richardson : “Des producteurs laitiers de l’Europe entière sont venus à Bruxelles pour dire : “Nous sommes à bout !” Ils ont déclaré qu’ils ne quitteraient pas les lieux tant qu’ils ne seront pas entendus par les institutions européennes. Natalia Richardson pour Euronews, Bruxelles.”