DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après l'accord de Bruxelles, les banques grecques chutent en bourse

Vous lisez:

Après l'accord de Bruxelles, les banques grecques chutent en bourse

Taille du texte Aa Aa

L’accord de Bruxelles porte notamment sur la possibilité par la Grèce de racheter à bas prix une partie de sa dette souveraine détenue par les créanciers privés. Et ceci ne fait pas plaisir aux investisseurs de la bourse d’Athènes qui envoient au tapis mardi à la mi-journée, les titres boursiers des banques grecques qui détiennent 15 milliards d’euros d’obligations grecques.

“Cet accord va nous éloigner de l‘épicentre de la crise pendant les six prochains mois, explique Theodore Krintas de Attica Wealth Management. Donc c’est très important que le système bancaire grec reste sur les rails. Les marchés internationaux des capitaux pourront alors réouvrir leurs portes pour la Grèce et pour les institutions aussi”.

Les actions des banques grecques : National Bank of Greece, Piraeus Bank et Alpha Bank notamment reculaient de 10% en moyenne mardi à la mi-journée.