DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise à l'UMP: voter pour savoir s'il faut re-voter ?

Vous lisez:

Crise à l'UMP: voter pour savoir s'il faut re-voter ?

Taille du texte Aa Aa

En France, Nicolas Sarkozy s’immisce dans les affaires de l’UMP, son ancien parti politique aujourd’hui en crise. L’ex-président de la République a soufflé l’idée d’un référendum auprès des militants. Une idée, semble-t-il, acceptée par les différents protaganistes. Du moins, c’est le scénario qui prévalait ce mardi soir à Paris.

Jean-François Copé s’est chargé de faire l’annonce. “J’ai proposé à François Fillon que l’on donne la parole aux militantes et aux militants de l’UMP pour qu’ils se prononcent par référendum pour savoir s’ils souhaitent ou non que l’on recommence à voter”.

François Fillon a donné son accord de principe, mais il a posé ses conditions sur l’organisation d’un tel référendum. Et parallèlement, l’ancien Premier ministre a crée un groupe dissident à l’assemblée, accentuant un peu plus la fracture au sein de l’UMP.

Depuis dix jours, les réunions parisiennes succèdent aux déclarations par médias interposés et aux tentatives de concilitation.

Sur le terrain, les élus UMP finissent par penser, comme les militants de droite, que cette situation est “pathétique”.