DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hauts-fourneaux de Florange : rencontre Mittal-Hollande à l'Elysée


France

Hauts-fourneaux de Florange : rencontre Mittal-Hollande à l'Elysée

Le bras de fer autour d’Arcelor Mittal se poursuit, et c’est François Hollande qui en sera l’arbitre. Ce soir le président français doit rencontrer le patron du groupe sidérurgique. Hier, Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, a jeté de l’huile sur le feu en déclarant qu’il ne voulait plus de Mittal en France. Ensuite, il a modéré ses propos, mais brandi toujours la menace d’une nationalisation du site lorrain de Florange : “Les méthodes de ce groupe Mittal ne sont pas acceptables, ce sont les mêmes méthodes en Belgique au Luxembourg et en France, bien sûr la présence industrielle de Mittal n’est pas remise en cause en France.”

Arcelor Mittal, ce sont 150 sites en France, et 20 000 emplois, qui pourraient être menacés en cas de retrait du producteur mondial d’acier.

l’Indien Lakshmi Mittal a décidé en octobre de se défaire d’une partie du site de Florange, et demandé au gouvernement français de trouver un repreneur. Mais la France, qui affirme avoir deux repreneurs, pour la totalité de l’usine, veut le forcer à vendre tout le site, y compris la partie rentable.

L’avenir des hauts-fourneaux de Florange sera débattue ce soir à l’Elysée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

UMP : François Fillon appelle à un nouveau vote