DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Eurogroupe et le FMI trouvent un accord sur la dette grecque


Belgique

L'Eurogroupe et le FMI trouvent un accord sur la dette grecque

Jean-Claude Juncker, le président de l’Eurogroupe l’a confirmé après une longue réunion des ministres des finances à Bruxelles.

La dette d’Athènes sera ramenée à 124% du PIB d’ici 2020 et à moins de 100% du PIB en 2022, contre un objectif initial de 120% défendu par le FMI. Cela représente un allégement d’environ 40 milliards d’euros.

Jean-Claude Juncker : “Ce n’est pas seulement une question d’argent. C’est la promesse d’un avenir meilleur pour le peuple grec et pour la zone euro dans son ensemble. Je reconnais cependant qu’il y a eu un accord très difficile. Il a fallu des efforts très importants par chacune des parties”.

“Les créanciers de la Grèce se sont également mis d’accord pour lui verser en une seule fois une aide de 43,7 milliards d’euros. Plus de 34 milliards seront versés au mois de décembre mais seulement si elle veut continuer à avancer sur les réformes prévues. La troïka attend notamment des changements dans le système fiscal grec”, selon l’un de nos correspondants à Bruxelles, James Franey.

Un accord salué par le Premier ministre grec Antonis Samaras et par la directrice générale du FMI Christine Lagarde : “Certes, nous voulions nous assurer que la Grèce était de retour sur la bonne voie et qu’elle produisait les mesures nécessaires à cet effet. La deuxième chose que le FMI voulait, c‘était que les partenaires européens prennent eux-mêmes les mesures nécessaires pour ramener à nouveau la Grèce sur la voie d’une dette viable”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Maison Blanche confiante sur le mur budgétaire mais les Républicains font de la résistance