DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Place Tahrir les manifestants égyptiens dénoncent la "dérive dictatoriale" du président Morsi


Egypte

Place Tahrir les manifestants égyptiens dénoncent la "dérive dictatoriale" du président Morsi

Des dizaines de milliers d’Egyptiens ont investi la place Tahrir, après l’annonce la veille que Mohamed Morsi ne renonçait pas à ses pouvoirs élargis. Des milliers d’avocats se sont joints aux manifestants qui dénoncent la dérive dictatoriale du nouveau président.

Dans un autre quartier du Caire, les Frères musulmans ont annulé un rassemblement pro-Morsi, pour éviter des affrontements.

“Nous sommes ici pour faire pression afin d’annuler la nouvelle déclaration constitutionnelle, que Morsi a mise en place. Cela fait de lui un nouveau pharaon, qui ignore les résultats de la révolution, lui comme son parti, les frères musulmans, et les salafistes.”

“Nous voulons la paix, la stabilité, la sécurité, la liberté, c’est tout ce que nous voulons, rien de plus.”

Quelques accrochages ont eu lieu près de Tahrir, entre des jeunes et la police. Ces heurts, depuis une semaine, étaient dénoncés par de nombreux manifestants anti-Morsi, qui souhaitent garder un caractère pacifique à leur manifestation.

“Après la révolution, constate Mohammed Shaikibrahim, notre correspondant sur place, ce n’est pas facile pour le président de décider quoi que ce soit sans l’approbation du peuple égyptien. Les Egyptiens appellent leur président à respecter les demandes de la révolution, ils considèrent que les dernières décisions renforcent la politique du passé, mais avec un visage différent”.

Prochain article

monde

Israël : Tzipi Livni revient dans l'arène politique