DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Portugal: adoption d'un budget de rigueur pour 2013

Vous lisez:

Portugal: adoption d'un budget de rigueur pour 2013

Taille du texte Aa Aa

Les députés portugais ont adopté ce mardi le projet de budget 2013, un budget de rigueur qui prévoit des hausses d’impôts sans précédent depuis plusieurs décennies.

Le projet de loi de finances a été voté par les députés du parti de centre droit (PSD) du Premier ministre Pedro Passos Coelho et par ses alliés. L’opposition de gauche, elle, a voté contre.

Au regard de ce budget, les Portugais vont devoir se serrer encore un peu plus la ceinture. L’assiette des impôts sera élargie. Et dans le même temps, le gouvernement prévoit une baisse des dépenses, qui passera par une réduction du nombre des fonctionnaires, une diminution des allocations chômage et un gel des pensions de retraite.

Plusieurs milliers de manifestants s‘étaient rassemblés devant le Parlement pour protester contre ce budget de rigueur. “Le gouvernement est en train de creuser ma tombe, dit une femme. Avec un tel budget, je vais littéralement mourir de faim. C’est la première fois que je manifeste comme ça”.

“Le gouvernement a beau dire qu’on est sur la bonne voie, ce n’est pas vrai, assure Arménio Carlos, un des leaders syndicaux. Et même certains députés de la majorité commencent à le dire”.

Avec ces mesures d’austérité, les autorités espèrent ramener le déficit public à 4,5% du PIB à la fin de l’année prochaine. C’est une des exigences posées par les bailleurs de fonds (FMI, Union européenne et Banque centrale européenne) dans leur plan de sauvetage du pays.