DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : le plan anti-crise de l'Opéra national


le mag

Grèce : le plan anti-crise de l'Opéra national

En partenariat avec

Ils sont jeunes, nerveux et un peu impatients de pouvoir danser. Ils sont venus passer une audition à l’Opéra national grec dans le cadre du projet dancebox. Une initiative lancée par le directeur du ballet de l’Opéra Renato Zanella pour venir en aide aux danseurs en ces temps de crise.

Le chorégraphe italien a pris la tête de l’opéra en septembre 2011 après avoir dirigé en enseigné pendant plus de dix ans le ballet de l’Opéra national de Vienne.

Les arts souffrent beaucoup de la crise financière actuelle. Le gouvernement a divisé par deux le budget de l’opéra national qui du réduire sa masse salariale.

De 17 millions d’euros, l’Opéra National a réussi à faire descendre sa dette à 7 millions. Toutefois les dernières mesures d’austérité du gouvernement font craindre la compagnie de ballet que les sacrifices concédés ne seront pas suffisants.

Pour inciter les Grecs à venir en dépit de la crise, la compagnie de ballet a élargi son répertoire, réduit le prix des billets et organisé des mini-spectacles dans des lieux publics. C’est de cette manière que la version de Zanella de Casse-Noisette a réussi à trouver son public.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

"I Belong to you", le nouvel album d'Emilia Mitiku