DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les reporters de guerre freelance récompensés à Londres


Royaume-Uni

Les reporters de guerre freelance récompensés à Londres

Sans eux, pas de reportages sur le terrain, pas d’enquête, pas d’information. Les grands reporters freelance ont été récompensés par des prix hier à Londres, et ce sont les Espagnols Alberto Arce et Ricardo Vilanova qui ont reçu le prix Rory Peck du reportage de guerre.

Leur film auto-financé sur un groupe de rebelles en Libye a retenu l’attention du jury.

Alberto Arce :
“Nous en avons marre que le journaliste soit un protagoniste de la guerre. Le journaliste n’est rien d’autre qu’un instrument de transmission des idées et de la motivation pour lesquelles les autres personnes sont prêtes à mourir. Comment est-ce possible que le journaliste finisse par s’accaparer
la place de celui qui est prêt à mourir pour changer la société”?

Les journalistes freelance travaillent souvent pour plusieurs agences ou chaînes de télévision différentes. Récemment plusieurs d’entre eux sont morts sur des théatres d’opération, comme le Français Rémy Ochlick en Syrie.

Le prix Rory Peck vient du nom d’un cameraman britannique tué en 93 à Moscou.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Julian Assange, toujours retranché, est malade