DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Supervision bancaire : avancée du Parlement européen avant la fin de l'année

Vous lisez:

Supervision bancaire : avancée du Parlement européen avant la fin de l'année

Taille du texte Aa Aa

Le Parlement européen vient d’avancer dans le projet de supervision bancaire européenne avant le 27 décembre. Pour les eurodéputés, ce doit être, à l’avenir, la Banque centrale européenne qui contrôle la bonne santé des institutions financières en Europe. Objectif éviter une nouvelle crise financière et économique…

L’eurodéputé allemand, rapporteur sur l’un des deux textes votés aujourd’hui explique que “le but au final c’est de renforcer le rôle du superviseur bancaire européen. Cela nous permettra, poursuit Sven Giegold, de sortir de la crise économique. Ce nouveau superviseur devra être responsable démocratiquement et respecter la diversité du marché unique”.

Mais les Etats membres sont divisés tant sur le rôle que la BCE doit jouer que sur le type de banques en Europe à contrôler.

“Chaque Etat a un droit de veto, explique Jean-Paul Gauzès, membre de la Commission des Affaires économiques au Parlement européen. Donc on peut craindre qu’un pays comme la Grande-Bretagne où se manifeste beaucoup d’euroscepticisme, pour ne pas dire plus, utilise ce droit de veto soit pour bloquer ce projet, soit pour demander en échange un assouplissement d’une réglementation que la Grande-Bretagne estime excessive”.

Pour beaucoup, le calendrier fixé lors du dernier sommet européen n’est pas tenable. L’Union bancaire ne devrait donc pas voir le jour le 1er janvier 2013, comme décidé par les 27…