DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers une régulation de la presse britannique ?

Vous lisez:

Vers une régulation de la presse britannique ?

Taille du texte Aa Aa

Journée fatidique pour la presse britannique.

La commission indépendante sur les médias, mise en place par le Premier ministre britannique dans la foulée du scandale des écoutes téléphoniques au News of the World, publie aujourd’hui ses conclusions.

Un dossier politiquement délicat pour David Cameron, qui a lui-même témoigné devant la commission :
“Ce gouvernement a mis en place cette commission à cause de pratiques inacceptables chez certains médias et à cause d’un système de régulation qui a échoué”.

Actuellement auto-régulée, la presse britannique guette avec anxiété les recommandations de la commission Leveson. Et certains directeurs d‘éditions n’ont pas hésité à brandir immédiatement l’argument choc de la liberté de la presse :

“Une des choses qui est chère à notre société, c’est une presse libre. Nous nous sommes battus pour cela pendant des années, et les gens dans le monde se battent en ce moment même pour une presse libre. L’idée que l’Etat puisse avoir un contrôle ou une influence sur la presse est insupportable”.

Les recommandations de Leveson seront-elles suivies par David Cameron ?

Le chef du gouvernement est pris en tenaille entre une presse qu’il n’aimerait pas se mettre à dos et des milliers de sujets britanniques, dont pas mal de personnalités, qui dénoncent les méthodes honteuses des tabloïds.