DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Egypte se déchire sur le projet de constitution

Vous lisez:

L'Egypte se déchire sur le projet de constitution

Taille du texte Aa Aa

“Une étape exceptionnelle”. Voilà comment Mohammed Morsi qualifie le décret qui lui octroie de larges pouvoirs. Le président égyptien se veut rassurant. “Il n’y a pas de place pour la dictature”, a-t’il ajouté à l’attention de ses adversaires qui manifestent par milliers depuis plus d’une semaine.

“Au sujet du décret, je veux dire qu’il est temporaire et qu’il ne sera plus valide dès lors que le peuple aura voté sur le projet de constitution que l’assemblée constituante rédige en ce moment”, a déclaré le président égyptien.

L’assemblée, dominée par les islamistes, a voté en faveur du maintien des “principes de la charia” comme source principale de la législation. Le projet de constituion introduit également de nouvelles références à l’Islam et des dispositions sur la liberté d’expression.

L’opposition laïque et libérale refuse une constitution qui serait selon elle taillée sur mesure par les Frères Musulmans. Elle espère rassembler près d’un million de personnes aujourd’hui sur la place Tahrir au Caire.

L’Egypte est secouée depuis plusieurs jours par de nombreuses manifestations émaillées de violences.
Des murs de béton ont été érigés dans certaines rues de la capitale pour éviter les affrontements entre pro et anti-Morsi.