DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les "Florange" toujours dans l'incertitude


France

Les "Florange" toujours dans l'incertitude

Toujours pas de compromis en vue dans l‘épineux dossier ArcelorMittal en France.

Mais à quelques heures de l’expiration du délai imposé par Mittal au gouvernment pour la reprise du site, Arnaud Montebourg a tenu à renouveler son soutien au salariés de Florange qui croient toujours en une possible nationalisation des hauts fourneaux mosellans.

“Je rappelle que l’Europe quand le marché se porte bien consomme environ 200 millions de tonnes d’acier. Aujourd’hui, les capacités de production de l’Europe sont à 183 millions de tonnes, et Monsieur Mittal veut encore fermer des capacités de production. Ce qui veut dire que demain, lorsquie la reprise sera là, l’Europe sera obligée d’aller acheter plus de 60 millions de tonnes à l’extérieur du continent européen, soutient Edouard Martin, leader syndical de la CFDT.”

A défaut de repreneur, solution privilégiée par Mittal, et en l’absence de nationalisation, l’hypothèse d’une fermeture des hauts fourneaux semblait de plus en plus envisagée ce vendredi en fin de journée.

Mais le gouvernement pourrait exiger en échange que Mittal procède à un reclassement de l’ensemble des salariés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

DSK verserait 6 millions de dollars à Nafissatou Diallo pour mettre fin à l'affaire du Sofitel