DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les opposants égyptiens remontés contre le président Morsi et la nouvelle constitution


Egypte

Les opposants égyptiens remontés contre le président Morsi et la nouvelle constitution

En Egypte, journée de mobilisation de l’opposition ce vendredi sur la Place Tahrir au Caire. Les manifestants dénoncent entre autre la manière avec laquelle la nouvelle constitution a été finalisée la nuit dernière. Plus largement, ils accusent le président Morsi de s‘être récemment octroyé des pouvoirs élargis. Mohamed Morsi a pourtant déclaré que le décret qui augmente ses pouvoirs sera abrogé dès que la nouvelle constitution entrera en vigueur. Mais cela ne suffit pas pour calmer ses opposants.

“Le président Morsi ne m’a pas convaincu avec ce qu’il a dit concernant le décret et la constitution, lance Mustafa, manifestant. On a l’impression qu’il s’est donné tous les pouvoirs. Et il prétend que ce n’est que pour une durée de deux mois”.

“Hosni Moubarak, quand il était au pouvoir, il n’a jamais divisé la population, assure Mohamed. Là, Morsi, on ne sait pas s’il est le président de l’Egypte ou le président des Frères musulmans”.

Pour entrer en vigueur, la nouvelle constitution doit d’abord être approuvée par le président Morsi. Elle sera ensuite soumise à référendum dans les prochaines semaines.

Les députés ont travaillé toute la nuit dernière pour finaliser les 234 articles de ce texte. L’opposition avait boycotté les travaux de la commission constituante, estimant qu’elle était trop dépendante du camp islamiste.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Palestiniens en liesse après le vote de jeudi à l'ONU