DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Palestiniens en liesse après le vote de jeudi à l'ONU


Cisjordanie

Les Palestiniens en liesse après le vote de jeudi à l'ONU

Même si le drapeau palestinien ne flotte toujours pas sur le parvis de l’ONU, le vote de jeudi qui attribue un véritable acte de naissance à la Palestine restera gravé dans le marbre, 65 ans après sa partition en un Etat juif et un Etat arabe.

Sur 193 pays, plus des deux tiers ont approuvé l’admission de la Palestine en tant qu’Etat observateur non membre. 9 seulement ont voté contre, parmi lesquels Les Etats-Unis et Israël. 41 se sont abstenus, dont la Grande-Bretagne et l’Allemagne.

Une décision qui, à l’instar du discours de Mahmoud Abbas, a été accueillie par une salve d’applaudissements et a suscité l’euphorie générale à Ramallah où la fête se poursuivait encore ce vendredi.

“Je pense que ma vie va changer parce que je vais me sentir plus en sécurité qu‘à l’heure actuelle, car je sais à présent que les soldats israéliens ne pourront pas venir dans ma ville et l’occuper comme bon leur semble, soutient cette résidente de Ramallah.”

“C‘était le souhait de tous nos martyrs, de tous nos prisonniers et de tous nos blessés, et c’est aussi ce que le martyr Yasser Arafat souhaitait. Aujourd’hui, oui, nous avons un Etat palestinien, nous avons le droit d‘être et de résister, nous allons continuer à résister et à nous battre pour toutes les terres palestiniennes, se réjouit ce réfugié palestinien.”

Exit donc le statut d’“entité” qui reléguait jusque-là la Palestine au rang de simple organisation. Et bien que toujours privée du droit de vote à l’Assemblée générale, le pays a désormais accès aux agences de l’ONU, dont la Cour pénale internationale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Israël critique la résolution de l'ONU