DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France: ArcelorMittal s'engage à sauver Florange


France

France: ArcelorMittal s'engage à sauver Florange

En France, un accord a été trouvé in extremis pour sauver le site sidérurgique de Florange. ArcelorMittal s’est engagé auprès du gouvernement à préserver les emplois, et à investir 180 millions d’euros sur cinq ans. Cette solution permet d‘écarter une nationalisation des hauts-fourneaux, envisagée un temps par l’Etat s’il ne trouvait pas de repreneur.

“Ce soir je vous annonce qu’il n’y aura pas de plan social à Florange.” a déclaré le premier ministre Jean-Marc Ayrault. “Le groupe Mittal s’est engagé à investir au moins 180 millions d’euros sur les cinq prochaines années à Florange. La consolidation de l’activité sur le site à Florange ne se fera pas au détriment d’autres activités similaires en France, il s’y est engagé.” a-t-il ajouté.

L’accord intervient après dix jours de bras de fer entre le gouvernement et l’entrepreneur indien Lakshmi Mittal. Le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg est allé jusqu‘à déclarer que l’entrepreneur n‘était plus le bienvenu en France. C’est surtout une bonne nouvelle pour les salariés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le sapin électronique de Bruxelles, version 2012