DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Koweït: élections législatives, boycottées par l'opposition


Koweït

Koweït: élections législatives, boycottées par l'opposition

Les Koweitiens sont appelés aux urnes ce samedi, pour élire leurs députés. 50 sièges sont à pourvoir. Et le parti au pouvoir est assuré de la victoire pour la simple raison que l’opposition boycotte ce scrutin.

Des milliers de personnes ont d’ailleurs défilé ce vendredi dans la capitale pour manifester leur intention de ne pas aller voter. La manifestation s’est déroulée dans le calme, contrairement à ce qui s‘était passé ces dernières semaines.

Cet appel au boycott s’explique par une récente réforme du code électoral. Jusque-là, chaque électeur pouvait voter pour plusieurs candidats en même temps. Dorénavant, il ne pourra désigner qu’un seul candidat. Cela devrait donc favoriser le parti au pouvoir. C’est, du moins, ce que dit l’opposition.

L’enjeu du scrutin sera, finalement, de connaître le taux de participation, savoir si l’appel au boycott a été suivi.

Au Koweït, le parlement dispose de certaines prérogatives, même si l’essentiel du pouvoir est concentré entre les mains de l‘émir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le sapin électronique de Bruxelles, version 2012