DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

RDC : des inconnus attaquent un camp de déplacés près de Goma


République démocratique du Congo

RDC : des inconnus attaquent un camp de déplacés près de Goma

Rien ne permet d’indiquer pour le moment que les rebelles du M23 sont derrière cette attaque, mais un faisceau d’indices plutôt troublants laisse supposer que cette hyphotèse est la plus probable au lendemain de leur départ de Goma.

Plusieurs hommes armés et en tenue militaire ont fait irruption dans la nuit de samedi à dimanche dans le camp de Mugunga III, à quelques kilomètres à l’ouest de Goma, en République Démocratique du Congo. Témoins et victimes sur place évoquent des pillages, des agressions et même des viols, sans toutefois mentionner de victimes.

Plus de 30.000 déplacés vivent dans ce camp qui en accueillait encore moins de la moitié à la mi-novembre, autrement dit avant le coup de force des rebelles du M23 qui se sont repliés ce samedi à trente kilomètres de là.

Un calme précaire règne depuis dans la capitale du Nord-Kivu : l’armée est de retour dans les rues et la vie semblait reprendre ce dimanche après-midi son cours normal.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne: les handicapés mobilisés contre l'austérité