DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

François Hollande : "il n'y a plus de doutes sur la zone euro"

Vous lisez:

François Hollande : "il n'y a plus de doutes sur la zone euro"

Taille du texte Aa Aa

En marge du sommet franco-italien à Lyon, Euronews a interviewé François Hollande et Mario Monti. Lors de cet entretien exclusif, le président de la République française et le président du Conseil italien ont évoqué chacun leur tour des sujets phares de l’actualité, à commencer par la crise économique et l’avenir de l’Europe. “Il n’y a plus de doutes maintenant sur la zone euro. Il y a encore quelques mois, on pouvait encore se poser la question : est-ce que la zone euro ne va pas éclater? Est-ce que les taux d’intérêt vont exploser? », a jugé François Hollande.

Mario Monti, lui, est revenu sur la situation de la Grèce : “On peut dire que la Grèce n’a pas fait, ou pas suffisamment vite, ce qu’on lui demandait pour se redresser. Mais si la Grèce ne faisait pas partie de l’euro, je crois qu’elle n’aurait jamais entamé toutes ces réformes structurelles, toute cette discipline.”

Sur la politique internationale, et notamment le conflit israélo-palestinien, François Hollande considère que la voix de l’Europe dans le monde doit peser davantage : “Trop de pays européens considèrent que ce sont les États-Unis qui doivent décider à leur place, et bien non! Nous avons à mener une politique européenne de sécurité, de défense, et une politique étrangère commune. C’est ça l’ambition.”

Sophie Desjardin, Euronews : “Qu’est-ce qui tient les deux chefs d‘États que vous êtes éveillés la nuit?”

François Hollande : “Il y a tellement de sujets qui pourraient nous empêcher de dormir, que nous ne pouvons pas en détacher un en particulier.”

Mario Monti : «Je suis chef du gouvernement et pas chef d‘État, alors c’est peut-être pourquoi j’arrive à plutôt bien dormir la nuit. Car quand vous estimez avoir fait de votre mieux, dans des conditions parfois très difficiles, vous arrivez à bien dormir.»