DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Eurogroupe se félicite du rachat de la dette par la Grèce


Le bureau de Bruxelles

L'Eurogroupe se félicite du rachat de la dette par la Grèce

Lundi, à leur arrivée à Bruxelles les ministres des Finances de la zone euro étaient plutot sereins. Le gros du travail autour la dette grecque est derrière eux, avec un accord pour la ramener à 124% du PIB pour 2020… reste à étudier la proposition de la Grèce : un plan de rachat d’obligation d’Etat de dix milliards d’euros.

Pierre Moscovici, ministre français de l’Economie et des Finances : “Ce rachat de dette commence, vous savez qu’il est important, dans le cadre de l’accord que nous avons trouvé la semaine dernière, j’ai bon espoir qu’il soit un succès.”

La bienveillance envers la Grèce est à son comble, Angela Merkel vient d‘émettre l’idée d’effacer la dette d’ici quelques années si la Grèce “se prend en main”… ce qui n’est pas vraiment du goût de la ministre des Finances autrichienne Maria Fekter…

Maria Fekter, ministre autrichienne des Finances : “Je voudrais aujourd’hui donner un non définitif, car les Grecs doivent encore faire des efforts et tenir leurs promesses. Ils ne doivent pas espérer qu’il y aura de nouvelles coupes et penser qu’ils n’ont plus rien à faire.”

Léa Zilber, Euronews : “Quelles que soient les modalités de rachat des obligations de la Grèce retenues par les ministres, l’opération devra être achevée pour le 13 décembre, pour le prochain sommet européen, date à laquelle une nouvelle tranche d’aide de 34 milliards d’euros doit être débloquée. Léa Zilber pour Euronews Bruxelles.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Supervision bancaire : avancée du Parlement européen avant la fin de l'année