DERNIERE MINUTE

Le bilan de l’effondrement d’un tunnel au Japon s’alourdit. Ce sont désormais neuf personnes qui ont péri écrasées, ou carbonisées dans l’incendie de leur véhicule.
Dimanche matin, à 80 km de Tokyo, le plafond du tunnel autoroutier s’est écroulé sur les automobilistes. Les autorités japonaises ont ordonné l’inspection de tous les ouvrages construits sur le même type. L‘âge du tunnel pourrait être l’une des causes possibles de la catastrophe, le tunnel de Sasago date de la période de forte croissance économique, entre 1950 et 1970.

Ce tunnel de presque 5 km, l’un des plus longs du Japon, est inspecté cinq fois par an. Selon l’entreprise qui gère le site, l’inspection consiste à un examen visuel pour détecter les anomalies, comme des fissures. Il y a aussi des vérifications acoustiques qui semble-t-il n’ont pas été complètement réalisées lors de la dernière visite en septembre. Une enquête est ouverte pour négligence.