DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce lance l'opération de rachat d'une partie de sa dette

Vous lisez:

La Grèce lance l'opération de rachat d'une partie de sa dette

Taille du texte Aa Aa

La Grèce a débuté lundi l’opération de rachat d’une partie de la dette souveraine du pays : celle qui est détenue par ses créanciers privés c’est à dire environ 62 milliards d’euros. Cette opération, convenue avec les principaux créanciers publics de la Grèce : Union européenne et FMI; doit permettre à l‘économie grecque de réduire de 20 milliards d’euros sa dette totale. Les créanciers privés de la Grèce recevront de nouvelles obligations dont le prix représentera de 32 à 40% de la valeur faciale des obligations qui seront rachetées. la décote est donc de 60 à 68%.

Le rachat coûtera 10 milliards d’euros à l’Etat grec pour une valeur réelle de 30 milliards. Soit un gain de 20 milliards et la réduction du même ordre de la dette grecque. Les obligations que recevront les créanciers acceptant cet échange – qui se fait sur une base volontaire – seront signées du Fonds européens de stabilité financière.