DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les juges égyptiens refusent de superviser la référendum sur la constitution

Vous lisez:

Les juges égyptiens refusent de superviser la référendum sur la constitution

Taille du texte Aa Aa

La contestation en Egypte ne faiblit pas. La Haute cour constitutionnelle égyptienne a lancé une grève illimitée pour protester contre les pressions des partisans du chef de l’Etat. Ces derniers ont encerclé ses locaux et les juges disent qu’on les a empêché d’entrer dans le bâtiment. Le bras de fer avec la magistrature, largement héritée de l‘ère Moubarak, se poursuit par cette décision des juges : “Les juges égyptiens refusent de superviser le référendum sur la constitution prévu le 15 décembre, déclare le représentant des juges, Ahmed el-Zend. Cette décision est la réponse au décret constitutionnel dont les articles doivent être annulés ou gelés.”

La Constitution qui accroît les pouvoirs du président est au coeur de la plus grave crise depuis l’arrivée au pouvoir du président Morsi. L’opposition organisera demain un nouveau rassemblement qualifié de “dernier avertissement”. Deux grands journaux du pays seront en grève.