DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Belfast : le drapeau de la discorde

Vous lisez:

Belfast : le drapeau de la discorde

Taille du texte Aa Aa

“Honte à vous”, voilà ce que crient ces nord-Irlandais devant la mairie de Belfast. Tout ça pour un drapeau. Ce qu’ils ne supportent pas, c’est la récente décision des nationalistes, majoritaires au conseil municipal. Ils ont voté pour enlever le drapeau britannique de l’hôtel de ville, afin de respecter plus de neutralité. L’Union Jack ne flottera que 17 jours par an.

Cinq policiers au moins ont été blessés dans les affrontements avec les unionistes.
L’Irlande est coupée en deux, avec la république d’Irlande, indépendante, au sud, et l’Irlande du Nord, province britannique, au nord. Une province où le pouvoir est partagé depuis les accords de paix de 1998 entre nationalistes, favorables à l’indépendance, et unionistes, partisans de Londres.
Mais où un simple drapeau peut encore mettre le feu aux poudres.