DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chardonnay, futur bébé royal ?

Vous lisez:

Chardonnay, futur bébé royal ?

Taille du texte Aa Aa

L’hystérie est à son comble au Royaume-Uni depuis l’annonce de la grossesse de Kate Middelton, l‘épouse du prince William.

Avant même les déclarations officielles, de nombreux sites spéculaient déjà sur le prénom de leur futur enfant.

Un sujet qui emballe littéralement les médias, des titres les plus sérieux à la presse people.

Du pain béni évidemment pour les bookmakers.

“Georges, Victoria, Elizabeth, les prénoms royaux rencontrent aussi un grand succès, avec des cotes de 10 à 12 contre 1. On peut aussi choisir des noms plus étranges. Chardonnay par exemple est à 1.000 contre 1, c’est la pire mise possible. Je crois que s’ils décidaient d’appeler leur enfant Chardonnay, cela nous coûterait autour de 120.000 euros, confie Rupert Adams, porte-parole du bookmaker William Hill.”

Au-delà du choix du prénom, le poids du bébé, la couleur de ses cheveux, l’heure de sa naissance jusqu‘à aux moindres détails de l’accouchement, rien n’est laissé au hasard.

“Accouchement naturel ou césarienne, autant de choses qui font l’objet de spéculations. Kate est une princesse, mais une princesse du peuple, elle va donc probablement accoucher normalement. Et cette voie-là se négocie de 8 à 11 contre 1, ajoute Rupert Adams.”

Reste à savoir si cette frénésie va se poursuivre tout au long de la grossesse, autrement dit d’ici à la fin août 2013, date à laquelle le troisième héritier du trône dans l’ordre de succession est censé voir le jour.