DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : chasse aux opposants et référendum

Vous lisez:

Egypte : chasse aux opposants et référendum

Taille du texte Aa Aa

Face à face, pro et anti-Morsi. L’affrontement est violent. Les abords du palais présidentiel au Caire sont pour la deuxième journée consécutive, l‘épicentre des tensions. Deux personnes auraient été tuées, la police est intervenue dans la soirée pour séparer les adversaires.

Des milliers de partisans du président islamiste avaient répondu à l’appel des Frères musulmans, ils ont arraché les tentes des protestataires.
L’opposant Mohamed ElBaradei a fait porter au président égyptien la responsabilité des violences. Trois des conseillers de Mohamed Morsi ont également démissionné.

Le président est contesté par la population laïque, qui rejette un projet de constitution qui selon elle ne protège pas les droits fondamentaux et ouvre la porte à une application plus stricte de la charia. Mais Mohamed Morsi maintient un référendum sur la constitution pour le 15 décembre.