DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Interdiction du NPD: les ministres des Länder disent oui


Allemagne

Interdiction du NPD: les ministres des Länder disent oui

L’Allemagne fait un pas important vers une nouvelle procédure d’interdiction du NPD, du Parti national-démocrate. Les ministres de l’Intérieur des 16 Länder, des Etats-régions, ont donné leur feu vert à cette procédure ce mercredi à Rostock dans le nord du pays. Et ce jeudi, ce sera aux ministres-présidents de ces Länder de décider ou non de lancer la procédure devant la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, seule habilitée à statuer sur l’interdiction d’un parti.
Certains jugent une nouvelle procédure “risquée juridiquement et inutile politiquement”.

En 2003, une première tentative avait échoué.
La Cour avait estimé que la présence d’agents infiltrés des services de renseignement intérieur au sein des structures dirigeantes du NPD, gênait sa capacité à statuer.

La découverte en 2011 d’une organisation criminelle d’extrême-droite a relancé l’idée d’une nouvelle procédure contre le NPD.
Des membres du groupuscule, proches du parti, sont accusés d’avoir assassiné par xénophobie dix personnes, la plupart d’origine turque.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Corruption : Transparency appelle les Etats à faire des efforts