DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les queues s'allongent au guichet des banques alimentaires britanniques

Vous lisez:

Les queues s'allongent au guichet des banques alimentaires britanniques

Taille du texte Aa Aa

C’est un phénomème qui n’est pas sans rapport avec la crise : le nombre de personnes ayant eu recours aux banques alimentaires en Europe a connu un bond spectaculaire pour atteindre en 2011 la barre historique des 40 millions. Les économies les plus fragiles du continent sont en première ligne mais pas seulement.

Au Royaume-Uni où 13 millions de personnes vivent en-dessous du seuil de pauvreté, ces collectes devraient bénéficier à 500.000 foyers, à partir de 2015.

“Un nouveau projet de banque alimentaire voit le jour toutes les 72 heures au Royaume-Uni, ce qui démontre l’ampleur de ce à quoi nous sommes confrontés, et il ne s’agit sans doute là que de la partie émergée de l’iceberg, déplore Adrian Curtis, responsable de la Banque alimentaire.”

Des individus étouffés par la crise et qui ne parviennent plus à joindre les deux bouts.

A l’approche des fêtes et à l’instar de la France et de nombreux pays européens, les opérations de collectes se multiplient dans les grandes surfaces.

Et désormais la classe moyenne n’est plus en reste.

“Juste avant Noël, tout a l’air d’augmenter, et c’est parfois difficile de faire face, confie Maria, bénéficiaire de la banque alimentaire.”

“La première fois que je suis venu ici, j’ai vraiment été bouleversé, parce que j’ignorais l’existence de lieux comme celui-ci. Et puis je me suis mis à pleurer. Je ne connaissais rien de tout ça et les gens se sont montrés si accueillants, raconte Andy, ouvrier au chômage.”

Et comme pour enfoncer le clou, George Osborne, le ministre des finances britannique, s’apprête à annoncer de nouvelles coupes sur les prestations sociales.

Dans le colimateur, les foyers plus pauvres, qui pourraient se voir amputer de près de 2500 euros par an.

Farouk Atig