DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barack Obama veut plus de concessions de la part des Républicains


Etats-Unis

Barack Obama veut plus de concessions de la part des Républicains

Le président américain a redit hier qu’un accord bipartisan avec le Congrès pour éviter le “mur budgétaire” ne serait possible que si le camp républicain acceptait des hausses d’impôts pour les plus aisés.

“Il y a eu des évolutions au cours des derniers jours, parmi certains républicains. Je pense qu’ils sont peut-être en mesure d’accepter la hausse de
certains taux d’imposition, à condition de les accompagner d’une réforme en profondeur des prestations sociales et de nouvelles coupes budgétaires. C’est une voie à explorer et je pense que nous pourrons résoudre la situation d’ici une semaine”.

Le président de la Chambre des Représentants, le Républicain John Boehner avait soumis lundi un projet de réduction des dépenses de 2.200 milliards de dollars sur dix ans, mais Barack Obama l’a jugé “déséquilibré”.

“Nous avons un problème. Notre dette est hors de contrôle. Il existe des moyens de limiter les déductions fiscales, il y a certains lacunes à corriger comme celles où certaines personnes donneront plus d’argent au gouvernement fédéral sans augmenter leurs taux d’imposition ce qui est selon nous nuisible à notre économie”.

S’il n’y a pas d’accord avant le début 2013, il y aura à la fois la fin des exonérations fiscales décidées sous George W.Bush et la mise en œuvre de coupes
automatiques dans les dépenses publiques. Un choc fiscal qui pourrait provoquer le retour de la récession aux Etats-Unis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Séisme meurtrier dans l'est de l'Iran