DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bopha a fait 250.000 sans abri aux Philippines

Vous lisez:

Bopha a fait 250.000 sans abri aux Philippines

Taille du texte Aa Aa

Le typhon qui a frappé les Philippines ces deux derniers jours risque d‘être l’un des plus violents de ces dernières années, avec un bilan de plus de 500 morts et au moins 400 disparus.

Bopha a balayé l‘île méridionale de Mindanao, frappant des régions de collines où se trouvent plusieurs mines d’or clandestines, entraînant beaucoup de glissements de terrain.

De nombreux drames humains se sont aussi noués, comme pour ce petit garçon qui a perdu ses parents.

Un homme l’a recueilli :
“J’ai emmené cet enfant chez moi parce qu’il n’a pas pu être hébergé au gymnase qui était déjà bondé, et là je lui ai apporté des médicaments en attendant”.

Cette jeune femme, elle, a perdu toute trace de ses enfants :
“Je les portais dans mes bras mais quelque chose m’est tombé dessus et m’a mise par terre… J’ai entendu mes enfants m’appeler “Maman” mais alors j’ai perdu conscience et lâché prise”.

250.000 personnes se retrouvent sans abri après le passage de Bopha. Les autorités craignent à présent le développement d‘épidémies.

A Doha, au Qatar, où se déroule la conférence de l’ONU sur le changement climatique, le chef de la délégation philippine a lancé un appel chargé d‘émotion :

Naderev Sano :
“Il s’agit de ce que sept milliards de gens attendent de nous. J’en appelle à tous ici, s’il vous plaît, plus d’attente, plus d’excuse, que l’on se souvienne de Doha comme du lieu où nous avons trouvé la volonté politique d’inverser la tendance”.

En 2011, 29 typhons avaient causé la mort de 1.500 personnes aux Philippines.

Le gouvernement philippin a demandé l’aide de l’Organisation internationale des migrations pour la construction d’abris provisoires destinés aux rescapés.